wwww.carreauarbalete.com  
 
Menu
 
   
 
Catalogue :
 
   
 
Galerie photos
 
 
Img 5171
Afficher l'album
Tous les albums
 
 
Visiteurs
 
 

264 322 visiteurs
depuis le 07/03/2011
 
Warning: include_once(): Unable to allocate memory for pool. in /var/www/vhost/carreauarbalete.com/home/html/index.php on line 148 Document sans nom

Arbalète du début du 14ème siècle

Cette arbalète correspond à la période du début du 14ème siècle.

Ce modèle est une interprétation possible de ce qui pouvait exister. En l'absence de source archéologique connue pour cette date, c'est donc par l'analyse des représentations de l’époque (enluminure, sculpture, fresque…) que j'ai pu définir les caractéristiques de cette arbalète. A noter que l'on n'observe pas de différence de forme ou de taille entre les scènes de chasse et les scènes de guerre.

Je peux monter dessus deux type d’arc :

  • arc est en frêne mono-bloc, ce qui visuellement se rapproche au mieux des enluminures (fabriqué par le facteur d’arc Yves Lauvray).
    (ici en photo)
  • Arc en composite  
    Ils sont entièrement recouverts de cuir  ou de parchemin et ont un aspect d'arc composite que l'on pouvait trouver au moyen âge.
    Ils sont composés d'une âme en frêne renforcée sur la face avant avec de la fibre de verre UD (uni-directionnel). Ils sont complétés d'un cuir épais devant et derrière afin de lui donner un aspect plus épais et du coup plus ressemblant à un arc composite traditionnel.

Après étude et analyse des données disponibles, je pense que les arbalètes du 14ème devaient avoir des arcs composites à 2 matériaux (arc en frêne ou en if renforcé sur le devant avec du tendon), le tout recouvert de cuir ou de parchemin afin de protéger le tendon de l’humidité. Les arcs composite plus élaboré à bas de 3 matériau par exemple n’ont dû apparaitre plus tard car plus puissant et sur les représentations du début du 14ème siècle l’on voit encore l’armement avec un crochet de ceinture, par ce faite on peut en déduire que la puissance des arbalètes devait être modérée par ce faite un arc bois renforcé de tendon suffisait largement. Cependant ce type de réalisation est de nos jours longue et couteuse, c'est pourquoi je me suis orienté vers le mono-bloc ou un arc de style composite.

L’arbrier peut être, sur demande, en chêne, en frêne, etc. Mais pour plus de justesse dans la représentation historique, je conseille le hêtre.



Fiche technique :

    • Système d’armement : Manuel
    • Mécanisme : noix et queue de détente
    • Matière de la noix : laiton
    • Système de maintien de la noix : ligature en fils de lin
    • Matière de la queue de détente : fer (forgé)
    • Arc : frêne fabriqué par le facteur d’arc Yves Lauvray ou arc de style composite (me le préciser à la commande)
    • Puissance de l’arc :de 50 à 110 livres en frêne et 140 à 200 livre pour les modèles de style composite
    • Corde : lin (ou dacron pour les petites puissances)
    • Maintien de l'arc : ligature en cordelette de lin enduite de cire d’abeille pour l’humidité
    • Etrier : fer (battu à froid) de 2mm d’épaisseur
    • Dimensions (environ):
      * arc = 96cm
      * arbrier = 88cm (sans l’étrier)
      * longueur total = 98cm (avec étrier)
    • Poids : environ 2,5 kg
    • Bois de l'arbier : hêtre

Exemple de sources : codex malesse

Livré avec :
Warning: include(): Unable to allocate memory for pool. in /var/www/vhost/carreauarbalete.com/home/html/modules/Cata/arbalete_14d.php on line 74 Document sans nom

2 flèches sont livrées avec l’arbalète, une avec empennage bois et l’autre avec empennage cuir.
Cela vous permettra de tester pleinement votre arbalète et de choisir le type de flèche dont vous aurez besoin par la suite.

1 pot de 50g de cire d'entretien pour le bois

Les Options :

Prix
Arc
puissance
entre 50 et 70 livres
0 €
entre 71 et 110 livres
20 €
axe de la noix
acier
0€
incrustation
bois
dessus
60€
languette de maintien de la flèche
acier
5€
corne
15€
ressort de rappel de la queue de détente
acier
5 €